Marcel Pagnol, portrait

(actualisé le ) par Thierry Matharan

Ecrivain et cinéaste, Marcel Pagnol est né à Aubagne le 28 février 1895.

Fils d’un instituteur, il passe son enfance entre Marseille et les collines aux environs d’Aubagne où il passe ses vacances avec sa famille. C’est avec beaucoup de tendresse et d’affection qu’il racontera ces moments dans ses "Souvenirs d’enfance" :

  • La Gloire de mon père (1957)
  • Le Château de ma mère (1957)
  • Le Temps des secrets (1959)
  • Le Temps des amours (1977, posthume)

Mais un événement tragique vient assombrir le tableau : Augustine Pagnol, sa mère, décède le 16 juin 1910 ; il n’a alors que quinze ans.

Marcel Pagnol suit ses études. Il obtient son baccalauréat en philophie puis entreprend des études de Lettres à Aix-en-Provence. Diplômé d’une licence d’anglais, il devient professeur. Il enseigne à Digne, Tarascon, Pamiers puis, en 1922, à Paris au lycée Condorcet.

Très tôt attiré par l’écriture dramatique, il crée sa première pièce de théâtre en 1924, mais c’est en 1928 avec Topaze, sa troisième pièce, qu’il rencontre le succès. Celui-ci se confirme avec la "Trilogie marseillaise" : Marius, Fanny et César. Elle sera également portée à l’écran. Marcel Pagnol passe ainsi du théâtre au cinéma et réalise ses propres films.

Le 4 avril 1946, il est élu à l’Académie française qui consacre alors, non seulement l’homme, mais l’art dramatique tout entier et le cinéma.

Marcel Pagnol s’essaie ensuite au roman... Et c’est encore une réussite. Ses Souvenirs d’enfance remportent un grand succès et seront lues par des générations entières d’écoliers.

En 1962 paraît L’Eau des collines, composée de Jean de Florette et de Manon des sources. Marcel Pagnol publie encore deux essais Le Masque de fer en 1964, puis Le Secret du masque de fer en 1972.

Marcel Pagnol s’éteint à Paris, le 18 avril 1974 à l’âge de 79 ans.

Filmographie :

  • Jofroi
  • Angèle, d’après Jean Giono
  • Cigalon
  • Topaze (2è version)
  • Regain, d’après Jean Giono
  • César
  • Le Schpountz
  • La Femme du boulanger
  • La Fille du puisatier
  • Les Lettres de mon moulin, d’après Alphonse Daudet